L'Association des Centres Chorégraphiques Nationaux a été créée en 1995 à Caen, une petite quinzaine d'années après l'apparition des premiers CCN.

Nomination de Sylvain Groud à la direction du Centre chorégraphique national de Roubaix Hauts-de- France
Nomination de Sylvain Groud à la direction du Centre chorégraphique national de Roubaix Hauts-de- France

Nomination de Sylvain Groud à la direction du Centre chorégraphique national de Roubaix Hauts-de- France


Nomination de Sylvain Groud à la direction du Centre chorégraphique national de Roubaix Hauts-de- France

Publié le 14.12.2017

Françoise Nyssen, ministre de la Culture, a donné son agrément à la nomination de Sylvain Groud à la direction du Centre chorégraphique national (CCN) Roubaix Hauts-de-France / Ballet du Nord. Elle a suivi la proposition du jury, validée par le Conseil d'Administration du CCN. Le jury était composé de représentants du ministère de la Culture, de la Région Hauts-de-France, de la Ville de Roubaix et du CCN.

Après une formation au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, Sylvain Groud a commencé une carrière d'interprète avant de s'engager dans la création chorégraphique pour laquelle il a reçu notamment le Prix du Concours international de Paris. En 2002, il fonde la Compagnie MAD et s'installe en Normandie. Il crée de nombreuses pièces en multipliant les partenariats artistiques avec des auteurs, vidéastes, musiciens, plasticiens, comédiens. Il propose également des projets participatifs en lien avec les habitants du territoire. Il continuera à mener ce travail de création chorégraphique multi-focale au sein du Centre chorégraphique.

Le projet « CCN et vous ! », proposé par Sylvain Groud pour le CCN Roubaix Hauts-de-France / Ballet du Nord s’inscrit pleinement dans une démarche interactive et participative en défendant le développement de projets de proximité sur le territoire avec la volonté affirmée de mobiliser un public diversifié. Il souhaite placer le CCN dans une dynamique partenariale locale, régionale, et transfrontalière, notamment grâce au déploiement d’un CCN mobile. Le projet prévoit aussi le rayonnement national et international du centre chorégraphique.

Il démontre une ouverture marquée à l’ensemble des esthétiques chorégraphiques à la fois dans l’accompagnement des compagnies et la programmation envisagée. Il propose de consacrer une place importante aux chorégraphes féminines, en particulier dans le cadre d’association d’artistes.

Il succède au chorégraphe Olivier Dubois, artiste dont le parcours et les créations de grande ambition artistique sont fortement reconnues et ont vocation à se déployer en compagnie indépendante à compter de 2018.

Communiqué de Presse du ministère de la Culture

(c) Grégoire Korganow