CRÉATION / Sept fois rien - Ballet du Nord

CRÉATION / Sept fois rien - Ballet du Nord

12/07/2017

Grand-Studio | Ballet du Nord


Création | Olivier Dubois
Durée | 45 mn
Interprètes | Christine Corday, Sophie Lèbre et Camerone Bida
Production | Ballet du Nord - Centre Chorégraphique National Roubaix Hauts de France
Coproduction | en cours
 


PARTAGER:

Voyage au coeur de mes pirateries émotionnelles, corporelles, humaines …
Je nais piraté, je serai donc capitaine de ce corps-bateau voguant sur les flots agités de la vie.
Mon âme en bagarre, mon ventre qui hurle, mon entrejambe vibrant, mes yeux révulsés … tous
ces tourments, je veux les reconnaître … Savoir, c’est déjà peut-être un peu dompter.
Je resterai alors curieux de ces terres inconnues : c’est en flirtant avec elles que j’en apprendrais
la saveur et le poison.

Ce face à face avec nos « capitaux » ne sera jamais direct, jamais commenté, et rarement
montré. Il sera éprouvé !
C’est libérer la sensation de chacun-e. Pour comprendre, il ne s’agit pas toujours de voir mais
plutôt de percevoir avec un savant dosage, le pourquoi de nos humeurs... le poison-remède !
C’est une invitation à la curiosité pour comprendre l’équilibre de notre monde intime et social,
non pas comme une lutte de forces opposées mais une sagesse des équilibres!

De l’aluminium… la scénographie, les costumes, les accessoires…rien que de l’aluminium !
On y dansera (un trio, un duo et un solo, on en parlera (un conte), on vous verra (des
photographies) et on s’y plongera (une installation).

Danse
Avarice - Envie - Colère : Un triumvirat chorégraphique
Orgueil : Un solo car c’est une histoire solitaire
Colère : Un duo sans victoire
Paresse : Bien plus qu’il n’y paraît

Conte 
Luxure : Christine Corday 60 ans, nous en parle sans jamais rien nous dire.
D’ailleurs, elle va nous beaucoup parler de tout cela… Notre Saint-Thomas d’Aquin !
Un petit livre pourra être remis avec le texte ! Souvenir épique !

Installation
La gourmandise :
Située à l’entrée du public, un carré gonflable avec une vitre plastique est visible mais
inaccessible. Derrière la vitre, une machine à barbe-à-papa produit sans cesse …
A la sortie, de la représentation, la même « grotte-trésor » sera ouverte … car il faut y céder !

Photographie
Dès l’arrivée sur le lieu de représentation, un espace de prise de « dépéchage » est installé.
Les enfants viennent interpréter un péché d’après des reproductions de peintures, de
sculptures, d’extraits de films, … Ces photographies seront projetées tout au long du spectacle…
un face-à-face ludique avec eux-mêmes !