Centre chorégraphique national de Nantes

CONTACT

CCN de NANTES
23 rue Noire
44000 NANTES
02 40 93 30 97
www.ccnnantes.fr
contact@ccnn.fr

©Rita Cigolini

Centre chorégraphique national de Nantes

Direction : Ambra Senatore depuis janvier 2016

 Ambra Senatore, chorégraphe italienne, a posé ses bagages au Centre Chorégraphique National de Nantes depuis le 1er janvier 2016 après des années de voyages artistiques, géographiques, qui ont nourri son travail.
Elle qui a fait de l’humain son terreau créatif privilégié, a imaginé un endroit vivant et vibrant dans lequel toutes et tous peuvent trouver une place : artistes bien sûr, mais aussi habitants, amateurs, partenaires du territoire nantais.
Un lieu porteur de créativité et d’ouverture, comme une invitation à un voyage à inventer et partager, ensemble.
Un havre où la danse sera perçue comme proche, accessible à tous.

Un lieu où créer, développer un répertoire foisonnant, faire rayonner les pièces de la compagnie sur la région nantaise mais aussi à l’international, imaginer de nouvelles créations tournées vers la ville et ses habitants, en prise avec le réel.

Un lieu où pratiquer, ouvert à tous et toutes les esthétiques chorégraphiques. Ambra Senatore s’installe à Nantes mais souhaite aussi et surtout mettre ce merveilleux outil au service de tous les autres artistes chorégraphes et danseurs. Qu’il soit un havre dédié à la recherche et au développement, un lieu de frottement entre les esthétiques et de rencontre avec les spectateurs.

Un lieu où expérimenter la danse, développer une pratique nourrie de sensation. Qu’il devienne un terrain de jeu et de découverte où chacun, danseur professionnel ou amateur, enfant ou adulte, trouvera matière à se mettre en mouvement

Un lieu où partager le travail des artistes, où créer une communauté autour de la danse, où fabriquer du lien. Loin d’un bâtiment «hors sol», le CCNN offre un espace de voyage partagé qui trouve pleinement sa place dans un écosystème culturel nantais déjà riche et interconnecté. Nos rendez-vous festifs, spectaculaires, s’inscrivent dans un réseau culturel pour que la danse se diffuse à la fois dans et hors CCNN.

Un lieu où transmettre l’idée d’une danse, curieuse, ouverte, à l’écoute de soi et des autres. Un endroit pour se nourrir d’une culture chorégraphique, apprendre, rencontrer les artistes, tisser des ponts entre les lieux du territoire, proposer des médiations, des outils pédagogiques novateurs, des conférences curieuses.

Ambra Senatore

Chorégraphe et performeuse Ambra Senatore est née à Turin en 1976. Elle se forme avec différents chorégraphes. Elle collabore ensuite avec Jean-Claude Gallotta, Giorgio Rossi, Raffaella Giordano, Georges Lavaudant (Théâtre de l’Odéon, Paris), Roberto Castello, Antonio Tagliarini. Parallèlement à son travail d’interprète, elle commence à créer des pièces en collaboration avec d’autres auteurs dès 1998 avec Reminda-remoda, Un po’io un po’tu (1999) Silenzio (2002,). A la suite de son doctorat sur la danse contemporaine (2004), elle enseigne l’histoire de la danse à l’université de Milan. Entre 2004 et 2009, Ambra Senatore poursuit ses recherches chorégraphiques sur des soli qu’elle interprète : EDA-solo, Merce, Informazioni Utili, Altro piccolo progetto domestico, Maglie et commence à être diffusée régulièrement en France, notamment aux Hivernales d’Avignon.

Elle crééra par la suite les pièces de groupes : Passo (2010), A Posto (2011) et John (2012). En 2012, elle fonde la Compagnie EDA basée à Besançon. En 2013, elle chorégraphie et met en scène Nos amours bêtes, pièce jeune public à partir du texte de Fabrice Melquiot. Ses dernières créations sont Aringa Rossa (2014), le solo In Piccolo (2014), la série performative Petites Briques (2015) et dernièrement, la  pièce jeune public Quante Storie en miroir avec Loïc Touzé, dans un programme porté par Le Gymnase CDC, Au pied de la lettre.

Entre danse, théâtre et art visuel, son travail explore la frontière entre fiction et réalité, sur ce qui appartient à la mise en scène et ce qui est en dehors. Ambra Senatore travaille sur la dynamique du mouvement dansé nourri d’éléments de théâtralité, d’actions et de gestes quotidiens, en explorant la construction d’une dramaturgie qui passe par l’action et la présence des corps.

Créations

Pièces de groupe
Aringa Rossa (2014), Nos Amours bêtes (2013) sur un texte original de Fabrice Melquiot, Un Terzo (2013), John (2012), A Posto (2011), Studio (2ème  prix (re)connaissance 2010), Passo (2010), Passo-duo (prix Equilibrio 2009), L'Ottavo giorno (2008) créé avec Antonio Tagliarini.

Solos
In Piccolo (2014), A lato di amleto (2013), Maglie (2008), Altro piccolo progetto domestico (2007), Informazioni utili (2006) - textes originaux de Andrea Bajani, Merce (2005), EDA-solo (2004).

Pièces pour espaces non théâtraux
Promenade au château (2016), Petites briques (2015), Non so fare maglie (2010) en collaboration avec Ilaria Turba, Asta (2009), Vetrina (2005/2007).

ORGANIGRAMME

Bureau /
Présidente : Monique Plouchard Bénoliel
Vice-Présidente : Louisette Guibert
Trésorière : Josette Joubier
Secrétaire : Philippe Coutant

Ambra Senatore - Directrice
Erika Hess - Directrice déléguée
Jean-Jacques Brumachon - Directeur technique
Anttar Tehami - Communication
Joanna Rieussec – Diffusion / Quaternaire
Pauline Tessier Talon – Médiation et Culture chorégraphique
Nicolas Chantebel - Comptabilité
Roxana del Castillo - Secrétariat
Vincent Blanc – Répétiteur et responsable pédagogique
Lise Fassier : artiste chorégraphique attachée à l’accompagnement des pratiques artistiques et culturelles

FINANCEMENTS PUBLICS - SUBVENTIONS 2016

> DRAC Pays de la Loire : 500.000€
> ville : 260.000€
> région : 135.000€
> département : 50.000€

INRASTRUCTURE 

1 grand studio de 240 m2 et gradin de 200 places.
1 petit studio de 64 m2 sans possibilité d’accueil de public.