CCN ROUBAIX HAUTS-DE-FRANCE

CCN ROUBAIX HAUTS-DE-FRANCE

CENTRE CHORÉGRAPHIQUE NATIONAL ROUBAIX HAUTS-DE-FRANCE

Direction : Sylvain Groud depuis avril 2018

CCN ET VOUS !

L’Art dans la vie, au cœur du quotidien : théâtres, places, supermarchés, jardins, écoles, hôpitaux, métros… Dansons ! Vous êtes les acteurs complices, l’inspiration des créations et du projet de Sylvain Groud. Partager avec vous l’exigence du processus artistique, le rendre concret pour vous sublimer. L’invitation vous est lancée pour vivre l’utopie d’une aventure commune.

Roubaix et la région Hauts-de-France sont le terrain de jeu de ces rencontres uniques qui font œuvre et se diffusent dans un rayonnement national et international. Notre enjeu : que la création contemporaine nourrisse chacun dans la singularité de son parcours.

L’Autre trouble nos repères et tant mieux ! Il permet de nous réinventer, de continuer à vibrer. De transmettre et partager nos cultures, nos histoires de tous les âges.

La danse contemporaine révèle le langage du corps, permet le dialogue entre les personnes, nous connecte à l’essentiel. Elle amène à une liberté d’expression et d’être.

Ouvrons ensemble le bal du monde, politique et humaniste !

UN SOUTIEN ET UN ACCOMPAGNEMENT POUR LES ARTISTES

Le Centre Chorégraphique National Roubaix Hauts-de-France souhaite sensibiliser et impliquer les compagnies qu’elle accompagne dans « CCN et Vous ! ».

Il encourage et soutient en priorité, mais non exclusivement, les projets impliquant les habitants et le territoire dans le processus de création (toutes recherches, collectes d'informations, témoignages, immersions dans un territoire spécifique). Toutes les initiatives d’échanges, de visibilité et de partages avec les publics sont encouragées. Un intérêt tout particulier est porté aux créations in situ.

Le CCN soutient les artistes dans leur processus de professionnalisation.

BIOGRAPHIE DE SYLVAIN GROUD

En 1991, Sylvain Groud est diplômé du CNSMD de Paris, section danse contemporaine, et reçoit le prix d’interprétation du concours de Bagnolet avec la compagnie Gigi Caciuleanu. De 1992 à 2002, il est danseur chez le chorégraphe Angelin Preljocaj. Il est lauréat du Concours International de Paris avec sa première chorégraphie et crée ensuite pour le Théâtre national de Bucarest en Roumanie et l’Opéra de Skopje en Macédoine. En 2007, sa pièce Si vous voulez bien me suivre, est remarquée. Avec ses projets in situ, comme People (aujourd’hui plus de deux cents représentations), Sylvain Groud s’attache à faire émerger la danse là où on ne l’attend pas. En 2010, l’Opéra de Rouen lui commande Cordes, pièces pour 8 danseurs et 24 musiciens sous la direction du chef d’orchestre Benjamin Lévy. Dans cette continuité de recherche sur la relation musique/danse, il crée en 2011, Héros Ordinaires pour 4 danseurs et 4 chanteurs lyriques et Collusion pour 4 danseurs avec le compositeur électro Molécule. En 2010, Je suis descendu du plateau est le fruit d’une rencontre avec l’auteure Maylis de Kerangal. La même année, il est invité à rencontrer cinq danseuses Hip Hop à Suresnes Cités Danse et crée Elles, travail qui se prolonge par le solo Ma leçon de hip hop en 2013. En 2012, il commande une œuvre au plasticien Jonathan Loppin. Ensemble, ils créent Chambre 209, une installation chorégraphique, numérique en quadrifrontal. En 2013, passionné par la musique de Steve Reich, Sylvain Groud crée une chorégraphie participative sur Music for 18 Musicians, interprétée en live par l’Ensemble Links. Depuis 2013, le vidéaste Grégoire Korganow trace la présence du chorégraphe auprès des corps fragiles, « Les chroniques dansées », une collection de films courts réalisés dans différents services du CHU‐Hôpitaux de Rouen depuis 3 ans. En 2015, ils conçoivent ensemble Memento Vivere, une chorégraphie jubilatoire pour 4 danseurs. En 2016, Sylvain Groud crée Come Alive, une battle chorégraphique participative sur l’icône pop et son appropriation, commande du festival Days Off de la Philharmonie de Paris et Trois Sacres, avec Bérénice Bejo. En 2017, il présente La Déclaration, une pièce chorégraphique et musicale pour 5 danseurs et 5 musiciens, avec  la compositrice Naïssam Jalal et son ensemble Rhythms of Resistance.

Depuis le 1er avril 2018, il est le directeur du Centre Chorégraphique National Roubaix Hauts-de-France.

L’ECOLE DU CCN

Dans un univers artistique fécond, l’école bénéficie pleinement de son immersion dans le projet du Centre Chorégraphique National.  De grands chorégraphes, des interprètes reconnus et de pédagogues majeurs ouvrent les élèves à des démarches artistiques éclectiques. Avec « CCN et Vous ! », ils sont amenés à élargir leurs expériences vers des créations in situ, des pièces dédiées aux espaces publics, des interventions auprès de publics variés dans les milieux scolaires, hospitaliers, de personnes âgées etc. Leur réflexion sur la place de l’artiste dans la société sera nourrie par des colloques sur ces thématiques et des échanges avec les artistes en résidence.

L’objectif étant d’innover, de créer l’inattendu grâce aux multiples rencontres de différentes personnalités de tous âges et tous profils.
 

FINANCEMENTS PUBLICS - SUBVENTIONS 2018

Subvention de fonctionnement : 2 334 000€

ORGANIGRAMME

Equipe permanente : 17 postes en équivalents temps pleins

INFRASTRUCTURE

Les locaux du Ballet du Nord se situent dans deux bâtiments :

- Situé au sein du Colisée à Roubaix, le Centre Chorégraphique National Roubaix Hauts-de-France comprend un  grand studio de 250m de 200 places et un petit studio de 140m
- L’ancienne friche industrielle Roussel, au 139 rue des arts, accueille l’école du CCN qui jouit de 1600m de surface comprenant quatre vastes et lumineux studios.