L’ACCN et ses partenaires

L’Association des Centres de développement chorégraphique nationaux (A-CDCN)

L’ACCN et l’A-CDCN (association du second réseau chorégraphique labellisé par le ministère de la Culture) échangent très régulièrement sur les problématiques et enjeux de l’art chorégraphique en France, et participent ainsi aux différentes réflexions relatives aux politiques publiques pour la danse, notamment grâce au secrétariat général partagé entre ces deux associations.
Ensemble, l’ACCN et l’A-CDCN coordonnent notamment le dispositif La Danse en grande forme.

Centre national de la danse (CN D)

Avec le CN D, l’ACCN entretient des relations historiques et étroites concernant les problématiques et enjeux de l’art chorégraphique en France, et participe ainsi aux différentes réflexions sur les politiques publiques pour la danse.
Les espaces de travail de l’ACCN sont par ailleurs situés au Centre national de la Danse.

Syndeac

À l’initiative du Groupe Danse du Syndeac, l’ACCN, aux côtés de l’A-CDCN, de LAPAS et de Chorégraphes associés, a participé à une réflexion de grande ampleur visant à formuler des propositions pour un Plan Danse – Un aménagement chorégraphique du territoires.
En parallèle, des échanges réguliers sont organisés afin de répondre aux enjeux actuels et prospectifs du secteur du spectacle vivant.

Onda

À l’initiative de l’Onda, l’ACCN a participé, aux côtés de l’A-CDCN, le CN D, la SACD, le SNSP et le Syndeac, à la réalisation d’une Étude sur la diffusion de la danse en France de 2011 à 2017, partant du constat qu’un déséquilibre persistait entre le nombre de spectacles chorégraphiques créés chaque année et leur faible diffusion.
L’Onda est également associé au dispositif La Danse en grande forme, que l’ACCN coordonne avec l’A-CDCN.

Réunion des Opéras de France (ROF)

Avec la Réunion des Opéras de France, l’ACCN contribue aux réflexions concernant la permanence artistique des danseur·se·s dans les ballets. Ensemble, ces deux associations défendent la sauvegarde de ces effectifs et de ces modèles, qui comptent 5 CCN-Ballets et 7 Ballets adossés à des maisons d’Opéras.

Association des Centres dramatiques nationaux (ACDN)

Des liens historiques et étroits existent entre l’ACCN et l’ACDN autour de leur spécificité: celle d’être un label dirigé par des artistes. Leurs réflexions et leurs engagements permettent de nourrir les politiques publiques du spectacle vivant.

Système D(anse)

Système D(anse) réunit plusieurs partenaires : l’ACCN, l’A-CDCN, le CN D, LAPAS, la ROF, compagnies et personnalités du secteur chorégraphique.

Ensemble il·elle·s questionnent les problématiques et enjeux du secteur chorégraphique et formulent des propositions pour le faire évoluer. Système D(anse) est également une plateforme de circulation d’informations à destination du secteur chorégraphique.

Le « Café Système D(anse) », action phare du collectif, s’adresse à tou·te·s les professionnel·le·s du champ chorégraphique – compagnie, structures, programmateur·rice·s, administrateur·rice·s… Ce rendez-vous, régulièrement organisé sur l’ensemble du territoire, propose un point d’actualité et d’informations sur les problématiques qui traversent le secteur chorégraphique.

Dernier café le 18 janvier 2024 à Nantes dans le cadre des BIS de Nantes.

Autres partenaires

L’ACCN entretient également des relations avec d’autres associations de labels ou de réseaux telles que l’Association des Scènes nationales, Territoires de Cirque, l’Association française des Orchestres, Futurs Composés ou encore l’Association des Centres nationaux des arts de la rue et de l’espace public.